Actualités

Une nouvelle motorisation pour la Cadillac XTS

2013-Cadillac-XTS-Critique-AutomobileUn peu plus tôt cette année, alors que GM dévoilait la toute nouvelle Cadillac CTS 2014 au Salon de l’Auto de New York, le manufacturier américain avait laissé sous-entendre que le moteur V6 biturbo présent dans la nouvelle CTS pourrait faire partie des prochaines motorisations offertes pour la plus grosse berline XTS. Or, General Motors confirme maintenant cette rumeur en dévoilant les spécifications complètes de la XTS équipée du nouveau V6 à doubles turbocompresseurs.

C’est la Cadillac XTS VSport 2014 qui possédera sous son capot le nouveau V6 de 3.6 litres turbocompressé. En effet, puisque GM ne produit pas de XTS-V, c’est le modèle VSport (l’appellation qui désigne la version la plus sportive des modèles Cadillac avant que ceux-ci entrent dans la gamme V) qui sera en mesure d’accueillir la nouvelle motorisation. Avec ses 410 chevaux et 369 lb-pi de couple, le V6 biturbo équipé dans la version VSport de la XTS produit 10 chevaux et 61 lb-pi de couple en moins que dans la nouvelle CTS. Néanmoins, ce sont toujours 104 chevaux et 105 lb-pi de couple générés de plus que ce que la motorisation traditionnelle de 3.6 litres offerte dans la XTS est en mesure de produire. Les amateurs qui voudront se procurer la nouvelle Cadillac XTS VSport pourront certainement gagner quelques dixièmes de seconde au 0-100 km/h, si on compare les chiffres avec la version régulière de la XTS.

À part ses détails techniques, la XTS VSport 2014 saura se différencier des versions standard avec ses jantes de 20 pouces de série et sa calandre à l’allure plus sportive.

N’hésitez pas à partager cet article!

 

À propos de Mathieu Fortin

Mathieu Fortin
Passionné d'automobile depuis son plus jeune âge, Mathieu a fondé CritiqueAutomobile.com en 2012, et il en a été éditeur en chef jusqu'à maintenant. À ce jour, celui-ci a aussi été propriétaire de deux sites web anglophones liés à l'automobile, lui conférant un cumulatif de plus de deux ans d'expérience en tant que chroniqueur automobile.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas diffusée. Champs requis *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>