Actualités

Un start/stop sur la Corvette C7 Stingray?

Chevrolet Corvette Stingray 2014 Critique AutomobileNous savons déjà que Chevrolet a refusé d’inclure dans l’ensemble Stingray de la Corvette 2014. Cependant, les normes environnementales du gouvernement américain ne cessant d’augmenter, la compagnie GM pourrait être tenue d’ajouter la technologie start/stop à la Corvette, afin de rendre la voiture plus écologique. Pour expliquer le fait que la Corvette 2014 ne soit pas équipée d’un tel système (qui est aujourd’hui de moins en moins rare), Tadge Juechter, ingénieur en chef de Corvette, a simplement répondu «Cela rajoute du poids et des coûts». Bien entendu, en tant qu’amateurs de voitures sport, plusieurs ont supporté cette affirmation avec enthousiasme. Juechter est même allé jusqu’à ajouter que la vraie valeur environnementale lorsqu’on se réfère à une Corvette est zéro, et qu’il ne voit pas pourquoi le moteur au son si riche et unique devrait être coupé à chaque arrêt.

Je suis porté à croire qu’il marque un point avec cet argument. Cependant, la réalité est qu’un moteur qui tourne consomme de l’essence et émet du CO2 dans l’atmosphère, ce qui contribue en grande partie à la formation de smog dans les grandes villes. Malgré le fait que la Corvette 2014 ne soit pas équipée de la technologie start/stop, on peut tout de même noter une amélioration de 12% au niveau de l’économie d’essence, comparativement au modèle 2013. La Stingray 2014 équipée de la transmission manuelle à sept rapports s’en tire plutôt bien, avec une consommation d’essence estimée à 13.8 litres aux 100 kilomètres en ville et 8.1 litres aux 100 kilomètres sur route. Il est important de mentionner que ces chiffres sont considérablement bons dans les circonstances, puisque c’est un moteur V8 de 6.2 litres développant 455 chevaux qui propulse la Corvette.

-

CritiqueAutomobile.com

N’hésitez pas à partager la nouvelle avec vos proches!

 

À propos de Mathieu Fortin

Mathieu Fortin
Passionné d'automobile depuis son plus jeune âge, Mathieu a fondé CritiqueAutomobile.com en 2012, et il en a été éditeur en chef jusqu'à maintenant. À ce jour, celui-ci a aussi été propriétaire de deux sites web anglophones liés à l'automobile, lui conférant un cumulatif de plus de deux ans d'expérience en tant que chroniqueur automobile.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas diffusée. Champs requis *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>