Actualités

Regard approfondi sur la Cadillac CTS 2014

Cadillac CTS 2014 avant Critique AutomobileIl y a une distinction à faire entre la confiance et l’arrogance, si mince soit-elle. Avec la CTS 2014, Cadillac ne cesse de traverser cette ligne, un peu à la manière des manufacturiers allemands contre qui la marque entre en compétition. Tout comme la Cadillac ATS a pour principale rivale la BMW Série 3, la CTS se mesure à la BMW Série 5 pour les comparaisons. Même si les gens de GM mentionnent sur le passage que la nouvelle CTS rivalise aussi avec l’Audi A6 et la Mercedes-Benz Classe E, on sait bien que tout ce qui compte pour les gens de Cadillac est de pouvoir vaincre BMW, avec qui les couteaux semblent voler très bas. Adoptant le même design que sa petite soeur, la CTS 2014 est plus longue, plus basse et plus légère que sa prédécesseure. De façon générale, l’espace supplémentaire va directement aux passagers arrière, puisque les deux premières générations de CTS étaient critiquées pour le manque de dégagement au niveau de la banquette arrière.

Chose certaine, le moteurCadillac CTS 2014 intérieur Critique Automobile V6 de 3.0 que Cadillac offrait avec la CTS de base d’ancienne génération n’est plus de la partie, puisque celui-ci n’était pas très aimé auprès du public. Maintenant, un 4 cylindres turbocompressé de 2.0 litres vient avec la CTS de base. Au milieu demeure le V6 de 3.6 litres que l’on connait déjà, et en guise de cerise sur le gâteau, Cadillac propose un nouveau V6 biturbo de 3.6 litres dans la version VSport (à ne pas confondre avec la CTS-V, qui n’est à ce jour que du vent). Ce dernier sert principalement à combler l’immense vide entre le V6 de 321 chevaux et le V8 suralimenté de 556 chevaux que l’on retrouvait dans l’ancienne CTS-V. Respectivement, les trois motorisations franchiront la barre des 100 km/h en 6.2 secondes, entre 5 et 6 secondes, et 4.4 secondes.

-

CritiqueAutomobile.com

Cette nouvelle vous a plu? N’hésitez pas à la partager avec vos proches!

 

À propos de Mathieu Fortin

Mathieu Fortin
Passionné d'automobile depuis son plus jeune âge, Mathieu a fondé CritiqueAutomobile.com en 2012, et il en a été éditeur en chef jusqu'à maintenant. À ce jour, celui-ci a aussi été propriétaire de deux sites web anglophones liés à l'automobile, lui conférant un cumulatif de plus de deux ans d'expérience en tant que chroniqueur automobile.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas diffusée. Champs requis *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>