Actualités

Les ventes des modèles Skyactiv de Mazda en hausse

Mazda technologie Skyactiv moteur Critique AutomobileLe manufacturier automobile japonais vient tout juste d’annoncer que les ventes de ses modèles équipés de la technologie Skyactiv sont plus fortes que jamais. Conséquemment, Mazda a décidé d’augmenter de 25% la production de tous ses modèles Skyactiv à son usine de Hiroshima, au Japon. Pour se faire, la compagnie a choisi d’implanter une autre ligne d’assemblage dans l’usine existante. Mis à part cela, la direction de Mazda veut mettre l’accent sur la production de véhicules écologiques, de manière à ce que plus de 80% des voitures qui sortent de l’usine portent désormais l’écusson Skyactiv. C’est donc la ligne actuelle qui subira également des modifications. En effet, la chaîne qui sert présentement à assembler les moteurs 2.4 litres turbo (que l’on retrouve dans la Mazdaspeed3) et 2.0 litres (que l’on retrouve dans la MX-5) fera l’objet d’un réaménagement. Au moment où vous lisez ce texte, le constructeur nippon assemble également des moteurs dans une usine chinoise qu’il partage avec Ford, tandis qu’une autre installation, au Mexique, cette fois, entrera en service dès mars 2014.

D’ici la fin de l’année 2014, Mazda estime avoir augmenté sa production de 800 000 unités par an à 1 000 000 unités de modèles Skyactiv annuellement. De plus, d’ici 2016, le manufacturier a pour objectif de vendre 1,7 millions d’unités par année dans le monde, dont 80% seront des modèles Skyactiv. L’augmentation de la production constitue ainsi une partie intégrante de l’accomplissement des objectifs, d’autant plus que d’autres modèles Skyactiv sont à venir pour Mazda. Actuellement, la Mazda3, la Mazda6 et le CX-5 sont propulsés par des motorisations Skyactiv.

-

CritiqueAutomobile.com

N’hésitez pas à partager cette nouvelle! Il s’agit d’un pas de plus en faveur de l’environnement!

 

À propos de Mathieu Fortin

Mathieu Fortin
Passionné d'automobile depuis son plus jeune âge, Mathieu a fondé CritiqueAutomobile.com en 2012, et il en a été éditeur en chef jusqu'à maintenant. À ce jour, celui-ci a aussi été propriétaire de deux sites web anglophones liés à l'automobile, lui conférant un cumulatif de plus de deux ans d'expérience en tant que chroniqueur automobile.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas diffusée. Champs requis *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>