Actualités

La Chine limite les achats de véhicules pour contrer le smog

Trafic-Critique-AutomobileNon seulement les rue des villes chinoises sont-elles de plus en plus achalandées et incapables de répondre à la demande, mais les épisodes de smog y sont à leur tour beaucoup plus nombreux qu’auparavant. Pour contrer ces phénomènes, le gouvernement chinois en est à décider s’il imposera un nombre maximal de véhicules pouvant être vendus dans ses plus grosses villes. Il est à noter que de telles restrictions ont déjà été adoptées dans quatre grandes villes chinoises, mais l’enjeu est maintenant de savoir s’il vaudrait la peine d’instaurer de telles mesures à d’autres endroits du pays. Comme les rapports le font savoir, si la Chine décide d’imposer des limites sur les véhicules neufs vendus, les gens désirant se procurer une voiture écologique pourront toujours le faire sans se soucier de s’inscrire sur une liste d’attente quelconque.

Il semble que la seule façon d’outrepasser la réglementation pour les résidents des villes concernées qui désirent se procurer une voiture soit de s’équiper d’une automobile électrique. La raison est fort simple, puisque même si les véhicules propulsés à l’électricité ne contribuent pas à enrayer l’achalandage monstre des rue urbaines, ils n’émettent aucune émission de gaz à effet de serre. Du coup, ceux-ci participent à la diminution, voire l’élimination du smog.

Ce sont les situations de ce genre qui font réaliser à quel point la croissance rapide n’est pas toujours une bonne chose. Le plus grand marché automobile au monde doit maintenant négocier avec des problèmes proportionnels à sa taille.

-

CritiqueAutomobile.com

L’environnement vous tient à coeur? Partagez cet article avec vos proches et voyez quelles sont leurs réactions!

 

À propos de Mathieu Fortin

Mathieu Fortin
Passionné d'automobile depuis son plus jeune âge, Mathieu a fondé CritiqueAutomobile.com en 2012, et il en a été éditeur en chef jusqu'à maintenant. À ce jour, celui-ci a aussi été propriétaire de deux sites web anglophones liés à l'automobile, lui conférant un cumulatif de plus de deux ans d'expérience en tant que chroniqueur automobile.

Un commentaire

  1. Je trouve que l’article est très intéressant surtout sur le fait d’exposer, que la chine elle même, plus précis, l’industrie d’automobile, agit face à la pollution qui en effet détruit l’air et son environnement. Les voitures électriques est certes clair d’être pratique dans ce genre de situation, pourtant j’ai entendu parlé de Dongfeng, décevant, un industrie de voiture qui a crée une voiture électrique en chine.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas diffusée. Champs requis *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>