Actualités

Jeep Renegade 2015: 5 faits à savoir

Jeep Renegade 2015 avant arrière Critique Automobile1. On peut le constater du premier coup d’oeil, le design extérieur du Jeep Renegade 2015 rappelle ridiculement celui de l’icône Wrangler. En effet, l’équipe de design est allé chercher quelques éléments du Wrangler pour inspirer et diriger la conception du nouveau Renegade, comme la calandre, les phares avant circulaires et les feux arrière.

2. On retrouve des «X» un peu partout à l’extérieur et à l’intérieur du nouvel utilitaire, en guise de commémoration aux premiers véhicules Jeep militaires. Concrètement, on peu les percevoir au niveau des feux arrière, sur le toit et à d’autres endroit du Jeep Renegade.

3. Ses panneaux de toit amovibles nécessitent deux mains et une clé pour se mouvoir. Puisque Jeep savait que certains conducteurs seraient portés à essayer d’enlever leur toit tout en conduisant, les ingénieurs ont élaboré un procédé nécessitant deux mains et une clé pour retirer le toit ouvrant manuellement.

4. Les combinaisons de couleursJeep Renegade 2015 intérieur Critique Automobile intérieures du Jeep Renegade 2015 ont été nommées avec des noms de sports extrêmes. Par exemple, la couleur orangée étincelante s’appelle Basejump, et l’intérieur de couleur brunâtre se nomme Sandsurf.

5. Même s’il a été conçu et dessiné à Auburn Hills, au États-Unis, le Renagade 2015 sera construit à l’international. Effectivement, puisque le manufacturier entend voir ses ventes européennes surpasser celles de l’Amérique quant à son nouveau modèle, c’est à Turin, en Italie, que la chaîne de montage du Renegade verra le jour.

-

Faites tourner cet article sur la toile!

 

À propos de Mathieu Fortin

Mathieu Fortin
Passionné d'automobile depuis son plus jeune âge, Mathieu a fondé CritiqueAutomobile.com en 2012, et il en a été éditeur en chef jusqu'à maintenant. À ce jour, celui-ci a aussi été propriétaire de deux sites web anglophones liés à l'automobile, lui conférant un cumulatif de plus de deux ans d'expérience en tant que chroniqueur automobile.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas diffusée. Champs requis *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>