Actualités

Ferrari California T 2015: tour guidé en images

Quelques mois seulement après avoir dévoilé sa voiture la plus épique de tous les temps, le manufacturier du petit village de Maranello vient tout juste de lever le voile sur la toute nouvelle Ferrari California T 2015, et ce, avant le Salon de Genève qui se tiendra le mois prochain. La lettre «T» étant ajoutée à la nomenclature de la voiture pour cette année, sert à représenter le turbocompresseur double qui accompagne le moteur de la nouvelle California. Même si cet ajout parraît banal et plutôt inutile aux côtés du nom déjà mondialement reconnu qu’est California, il n’en demeure pas moins que cela sonne mieux à l’oreille que «LaFerrari».

Développant 553 chevaux et 557 lb-pi. de couple, le V8 turbocompressé de la Ferrari California T possède une cylindrée de 3855 cc., ce qui porte à croire qu’il s’agit d’un V8 de 3.9 litres, même si le manufacturier soutient qu’il s’agit bien d’un moteur de 3.8 litres. Apportant un gain substantiel de 70 chevaux et 185 lb-pi. de couple par rapport à l’ancien V8 de 4.3 litres que l’on retrouvait dans la California, le nouveau moteur de la California T 2015 fera franchir le cap des 100 km/h à la voiture en 3.6 secondes. Quant à la sonorité de ce nouveau moteur, Ferrari rassure les journalistes en assurant qu’elle ne sera pas comme celle de l’ancien bloc de combustion, mais qu’elle ressemblera plutôt à celle de la Maserati Quattroporte, qui possède une version moins vitaminée du même moteur turbocompressé que la California T.

Au niveau de l’apparence, la nouvelle génération de la Ferrari California semble plus longue et plus large que sa prédécesseure, même si ses dimensions sont quasi-identiques. La terminaison arrière de la voiture, auparavant très haute et peu élégante, a par ailleurs été abaissée, soit avec l’aide d’un diffuseur arrière et des lignes horizontales plus prononcées. La Ferrari California T 2015 sera disponible en version convertible à toit rigide, tout comme l’ancienne génération. Le manufacturier semble également avoir réutilisé quelques éléments de sa F12Berlinetta pour la nouvelle California, comme les phares avant et la calandre béante.

-

N’oubliez pas de commenter et partager cet article!

 

À propos de Mathieu Fortin

Mathieu Fortin
Passionné d'automobile depuis son plus jeune âge, Mathieu a fondé CritiqueAutomobile.com en 2012, et il en a été éditeur en chef jusqu'à maintenant. À ce jour, celui-ci a aussi été propriétaire de deux sites web anglophones liés à l'automobile, lui conférant un cumulatif de plus de deux ans d'expérience en tant que chroniqueur automobile.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas diffusée. Champs requis *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>