Actualités

Examen de conduite: sur une manuelle ou une automatique?

Examen de conduite: sur une manuelle ou une automatique? Critique AutomobileQui ne se souvient pas exactement de l’arrivée de ses seize ans? Je serais prêt à parier ma chemise que tout un chacun possède quelque part, gravés dans sa mémoire, les images précises de ce moment où le mot liberté commence à prendre son sens. Avec cette capacité à prendre ses propres décisions, toutefois, vient également une responsabilité non négligeable relativement à plusieurs aspects de la vie, notamment lorsque vient temps de prendre la route pour la toute première fois (au volant d’une automobile, à tout le moins).

Si vous arrivez à vous remémorer cette période de jeunesse – ou si vous êtes vous-même un jeune en processus pour obtenir son permis – vous serez certainement d’accord avec moi pour affirmer que ce sont toutes sortes de questions qui nous traversent l’esprit à ce moment. Aujourd’hui, j’aimerais aider les jeunes à élucider quelques-unes d’entre elles, soit celles en lien avec l’obtention du fameux permis de conduire et de l’achat d’un premier véhicule.

Passer son permis sur une manuelle ou une automatique?

D’abord, une question qui revient souvent est la suivante; passer son examen du cours de conduite dans une voiture automatique permet-il par la suite de conduire une auto à boîte manuelle? La réponse est oui. En fait, le choix d’une transmission ne repose sur rien d’autre qu’une simple question de goûts. Certains vous diront qu’une voiture à transmission manuelle coûte moins cher à l’achat, j’en conviens. Cependant, la seule raison pour laquelle la SAAQ recommande de passer l’examen nécessaire à l’obtention du permis de conduire dans un véhicule automatique est que le fait de ne pas avoir à gérer une pédale d’embrayage et levier de vitesses maladroit enlève un stress considérable sur les épaules du conducteur débutant.

Cela étant dit, si vous adorez conduire et désirez avoir une sensation de contrôle accrue sur votre monture, je vous suggère d’opter pour la transmission manuelle lors de l’achat de votre future voiture. À l’opposé, si vous appréhendez la route, il serait probablement plus sage de choisir la simplicité et y aller avec une boîte de vitesses automatique.

Côté assurances auto, comment ça marche?

Ensuite, est-il vrai qu’une prime d’assurance auto peut s’avérer moins dispendieuse en fonction de la transmission équipée sur le véhicule en question, soit automatique ou manuelle? Selon les résultats obtenus grâce à quelques demandes de soumission auto en ligne sur le site web de La Capitale, ainsi que selon les informations que la compagnie d’assurances elle-même nous a transmises, cette affirmation ne serait en fait rien de plus qu’un mythe urbain! Effectivement, que vous conduisiez une voiture à transmission manuelle ou automatique, ce n’est pas cela qui fera varier le montant de votre prime.

En fait, les assureurs se basent sur des facteurs plus significatifs pour calculer combien ils vous chargent pour vous assurer. Votre lieu de résidence, le type de véhicule que vous conduisez, l’usage que vous en faites, votre dossier de conducteur (inexistant, s’il s’agit de la première auto que vous assurez, ce qui peut expliquer une prime plus élevée), ainsi que le groupe statistique dans lequel vous vous trouvez n’en sont que quelques exemples. En revanche, des facteurs comme la couleur et la provenance dudit véhicule n’influencent pas la prime, même si plusieurs croient à tort qu’ils peuvent avoir un impact sur le montant qu’ils payent.

En conclusion, j’espère sincèrement que ces réponses ont su vous aider dans votre quête d’informations relativement à cette importante étape qu’est l’acquisition d’un premier véhicule et ce qui l’entoure. Si toutefois vous désiriez de plus amples détails, voici un article pertinent sur les jeunes conducteurs et ce qui est habituellement rattaché à l’obtention du permis de conduire!

À propos de Mathieu Fortin

Mathieu Fortin

Passionné d’automobile depuis son plus jeune âge, Mathieu a fondé CritiqueAutomobile.com en 2012, et il en a été éditeur en chef jusqu’à maintenant. À ce jour, celui-ci a aussi été propriétaire de deux sites web anglophones liés à l’automobile, lui conférant un cumulatif de plus de deux ans d’expérience en tant que chroniqueur automobile.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas diffusée. Champs requis *

*