Actualités

Essai de l’Infiniti JX35 2013

Il y a quelques semaines, j’ai essayé l’Infiniti JX35 2013, le multisegment de la marque, nouvellement arrivé de cette année. Dans une catégorie où la compétition est féroce, le JX a très bien su se démarquer entre autres par son confort, son excellent rapport qualité/prix et sa qualité d’assemblage remarquable. Ses principaux concurrents, à mon avis: le Mercedes-Benz GL (Infiniti prétend plutôt que ce serait la Mercedes-Benz R), le Volvo XC90 et l’Audi Q7. Des quatre, mon préféré est définitivement le JX, pour plusieurs raisons, que vous allez découvrir dans cette critique écrite.

Premièrement, il y a l’aspect prix. Il est vrai que dans sa catégorie, l’Infiniti JX35 est de loin le moins cher, avec son prix de base de 44 900$, ce qui est environ 14 000$ de moins que le prix de base d’un Audi Q7!

Deuxièmement, l’apparence générale du véhicule est à mon avis très réussie. Avec ses lignes sportives, sa calandre imposante mais élégante et ses grandes roues, je crois que le JX a tout pour plaire aux amateurs de gros véhicules. Pour ce qui est de l’intérieur, le JX ne passe pas inaperçu, puisque la qualité des matériaux est irréprochable, comme dans tous les modèles d’Infiniti, et que la qualité d’assemblage est aussi excellente.

Le véhicule est livré de série avec trois rangées de sièges, pour un total de 7 places assises. L’intérieur est entièrement en cuir de série, et le conducteur et le passager avant ont tous les deux des sièges chauffants aux ajustements électriques. De plus, la température est ajustable individuellement et automatique pour les deux personnes qui occupent les places avant. Pour ce qui est de la deuxième rangée, elle est coulissante et rabattable, ce qui permet aux passagers d’avoir plus d’espace lorsque la troisième rangée est inoccupée et aussi d’avoir un plus grand espace cargo lorsqu’il n’y a pas de passagers dans le véhicule. Je mentionne que la troisième rangée de siège est relativement confortable, mais sans plus. Évidemment, je ne m’attendais pas à ce que ce soit spectaculaire, mais c’est tout de même bien (car aucun véhicule à 7 places n’offre une troisième rangée excessivement confortable).

Troisièmement, du côté mécanique le JX35 s’en tire assez bien avec son moteur V6 de 3.6 litres atmosphérique qui produit 265 chevaux et 248 lb-pi. de couple. Le modèle que j’ai essayé disposait de quatre modes de conduite, soit Sport, Eco, Normal et Snow. En mode Sport, le mastodonte offre une expérience de conduite relativement sportive, ce qui m’a beaucoup plus. Par exemple, lorsque ce mode est sélectionné, la tonalité du pot d’échappement s’enrichit (puisqu’il y a plus d’essence qui entre dans la chambre de combustion), le volant et la suspension deviennent plus rigides et la transmission procède aux changements de rapports plus tard, ce qui permet d’entendre le moteur rugir. Par contre, en mode Eco, le JX offre une économie de carburant relativement bonne, considérant qu’il s’agit d’un gros véhicule. En effet, il consomme 11.5L/100km en ville et 8.5L/100km sur route, et son autonomie est de 643 km. Ces «performances» sont rendues possibles grâce au moteur V6, qui aurait facilement pu être remplacé par un 8 cylindres, considérant la taille du véhicule. Cependant, je crois que le ratio de performances est adéquat avec ce type de motorisation.

Le JX passe de 0 à 100 km/h en 7.9 secondes, le tout en effectuant des changements de rapports très doux. Le système de son Bose est d’une qualité remarquable et l’espace cargo est impressionnant lorsque la troisième rangée de sièges est rabattue.

Finalement, l’Infiniti JX35 est un multisegment qui offre un confort épatant, tout en ayant une silhouette élégante et stylisée. Le rapport qualité/prix est excellent, et tous les apports technologiques dont il est muni sont faciles d’utilisation et agréables à avoir. Somme toute, c’est un véhicule qui a su me combler lorsque j’en ai fait l’essai. Une famille pourrait facilement voyager avec le JX pendant de longues heures sans se fatiguer.

  • Sommaire
  • Positif
  • Négatif
Le véhicule à l’essai était l’Infiniti JX35 2013. Il dispose de 7 places assises et son prix de détail est de 44 900$ (de base). Ses concurrents sont le Mercedes-Benz GL, le Volvo XC90 et l’Audi Q7. Il a une consommation d’essence de 11.5L/100km en ville, 8.5L/100km sur route et une autonomie de 643 km.

- Rapport qualité/prix

- Qualité d’assemblage (intérieure et extérieure)

- Confort général

- Système de son Bose

- Accessibilité à la troisième rangée de sièges

Note globale: 9/10

Mathieu Fortin, CritiqueAutomobile.com

À propos de Mathieu Fortin

Mathieu Fortin
Passionné d'automobile depuis son plus jeune âge, Mathieu a fondé CritiqueAutomobile.com en 2012, et il en a été éditeur en chef jusqu'à maintenant. À ce jour, celui-ci a aussi été propriétaire de deux sites web anglophones liés à l'automobile, lui conférant un cumulatif de plus de deux ans d'expérience en tant que chroniqueur automobile.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas diffusée. Champs requis *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>