Actualités

Essai de l’Audi A4 Quattro 2014

Essai routier – Audi A4 Quattro 2014

Si je vous annonçais que, parmi toutes les voitures qui s’affrontent férocement jour après jour dans la catégorie des berlines de luxe, la seule qui a su demeurer fidèle à ses origines se cache derrière la nomenclature A4, seriez-vous surpris(e)? En effet, l’Audi A4 est la seule à avoir conservé une motorisation et une foule de composantes quasi identiques depuis plus d’une décennie. Cela comporte son lot d’avantage, mais aussi quelques inconvénients. À la suite de votre lecture, vous serez en mesure de constater si oui ou non, la stratégie conservatrice du manufacturier allemand en vaut la chandelle.

Audi A4 Quattro 2014 TFSI avant 2.0T Critique AutomobileCôté performance : Même si l’essentiel de la mécanique de l’Audi A4 demeure inchangé depuis plusieurs années, il n’en demeure pas moins que quelques ajustements ont été apportés pour l’année modèle 2014, notamment au niveau de la transmission. La voiture que j’avais à l’essai était équipée d’une transmission automatique «tiptronic» à huit rapports, qui contribue à mon avis généreusement à l’aspect performance de la voiture, que ce soit grâce à ses changements de rapports doux ou par sa rapidité d’exécution. L’A4 est équipée d’une boîte manuelle à six vitesses de série, ce qui peut aussi demeurer un choix intéressant pour les gens qui se sentent plus interpellés par une transmission manuelle. Du côté de la motorisation, on retrouve le même quatre cylindres turbocompressé de 2.0 litres depuis plusieurs années. Il s’agit d’un bloc moteur relativement performant, et qui a aussi l’avantage d’être très fiable (la plupart des véhicules Audi et Volkswagen offrent une version équipée de cette motorisation). Le tout permettant à l’A4 Quattro 2014 de franchir le cap des 100 km/h en 6.5 secondes, ce n’est pas tous les jours que nous observons une voiture aussi bien équilibrée. Quant à la fermeté de la suspension, on peut affirmer que les routes du Québec sont parsemées d’imperfections… voire beaucoup d’imperfections. Blagues à part, l’Audi A4 n’est pas des plus confortables que j’ai eu l’occasion de conduire, mais cela en ajoute à son côté sportif. La colonne de direction de la berline demeure très précise, même si dépourvue de toute rigidité. En ce qui concerne le système de traction intégrale Quattro d’Audi, inutile de mentionner que celui-ci effectue son travail à merveille.

Consommation d’essence : Lors de mon essai, j’ai pu observer une consommation d’essence de 11.1 litres aux 100 kilomètres en ville et 7.4 litres aux 100 kilomètres sur route au volant de l’Audi A4 munie de la traction intégrale. Dans la même catégorie, la BMW 328i xDrive 2014 affiche des données à peine plus avantageuses. Pour obtenir des chiffres légèrement plus bas, vous pouvez donc toujours opter pour la version deux roues motrices de l’A4 2014, mais selon moi, la traction intégrale Quattro vaut amplement le léger supplément en essence, surtout en hiver.

Côté esthétique : Ayant un extérieur identique en tout point à celui de la version partiellement remodelée de 2013, l’Audi A4 2014 arbore toujours aussi fièrement sa calandre béante surmontée des quatre anneaux de la marque. Sa terminaison avant de distingue particulièrement de ses concurrentes grâce à ses phares à DEL (offerts en option, mais qui sont à mon avis un incontournable) qui donnent à la voiture une allure agressive et confiante. La ligne de carrosserie suivant partiellement la courbe du toit reste présente pour cette année, et les lumières arrière demeurent elles aussi inchangées. De façon générale, l’apparence de l’A4 Quattro 2014 est élégante et distinguée, rappelant la silhouette des plus prestigieuses A6 et A8.

Aménagement intérieur :Audi A4 Quattro 2014 TFSI arrière coffre 2.0T Critique Automobile Au niveau de l’habitacle, à tout le moins concernant la qualité des matériaux utilisés pour construire l’espace intérieur de tous les véhicules Audi, incluant l’A4 2014, je n’ai aucun reproche à faire. L’assemblage des composantes est aussi solide à l’intérieur qu’à l’extérieur, et les plastiques durs y sont pratiquement inexistants. L’équipement de série, quoique pas très étoffé, demeure dans la moyenne pour ce segment. Cela m’amène à vous faire part d’un bémol que j’ai été forcé de constater, soit le manque d’espace au niveau de la banquette arrière de l’Audi A4. Il s’agit d’un problème récurrent pour la voiture (ainsi que ses prédécesseures), puisqu’il n’y a pas moyen d’asseoir deux personnes mesurant plus de six pieds une derrière l’autre. Autrement dit, si le siège du conducteur est réglé pour quelqu’un de six pieds et plus, impossible pour un autre grand adulte de s’asseoir confortablement à l’arrière. L’espace de rangement que l’on retrouve dans l’habitacle plutôt silencieux de l’A4 est notamment satisfaisant, et généralement, le niveau de confort procuré par la voiture se situe à la hauteur des attentes des acheteurs potentiels de ce genre de véhicule.

Audi A4 Quattro 2014 TFSI côté 2.0T Critique AutomobileCommentaires généraux : Si la BMW Série 3 a perdu son agrément de conduite au profit d’une économie d’essence accrue au fil du temps et que la Mercedes-Benz Classe-C a gagné en dynamisme de conduite au détriment d’une souplesse auparavant quasi-ennuyeuse, l’Audi A4 2014 a, quant à elle, l’avantage d’avoir conservé ses atouts de départ, qui constituent un équilibre de confort, d’agrément de conduite et de respect relatif de l’environnement. Le prix? Une économie d’essence moins intéressante que celle proposée par la concurrence, j’en conviens. Évidemment, cela ne pourra pas durer éternellement, mais pour l’instant, la stratégie d’Audi de conserver l’A4 presque telle quelle semble porter ses fruits. De plus, pour 2014, une fonction plutôt simpliste figure désormais parmi la liste des caractéristiques de base de l’A4, soit l’allumage automatique des phares. Bref, Audi joue ses cartes stratégiquement lorsqu’il est question de sa berline la plus vendue, et vous en aurez certainement pour votre argent si vous optez pour l’A4 Quattro 2014.

Audi A4 Quattro 2014 en bref :

Prix de départ : 37 800$

Modèle essayé : Audi A4 Premium Quattro Tiptronic 2014

Prix du modèle essayé : 45 950$

Consommation d’essence notée : 11.1 L/100 km (ville) 7.4 L/100 km (route)

Motorisations disponibles : 4 cylindres 2.0 litres turbocompressé 220 chevaux/V6 3.0 litres suralimenté 333 chevaux

Coffre : 352 litres

Note globale : 8/10

 

-

Mathieu Fortin, CritiqueAutomobile.com

Cette évaluation vous a plu? Je vous invite maintenant à la partager avec vos proches sur les réseaux sociaux!

 

À propos de Mathieu Fortin

Mathieu Fortin
Passionné d'automobile depuis son plus jeune âge, Mathieu a fondé CritiqueAutomobile.com en 2012, et il en a été éditeur en chef jusqu'à maintenant. À ce jour, celui-ci a aussi été propriétaire de deux sites web anglophones liés à l'automobile, lui conférant un cumulatif de plus de deux ans d'expérience en tant que chroniqueur automobile.

Un commentaire

  1. Il serait interessant d avoir un match comparatif entre les 3 berines allemande…

Laisser un commentaire à J-F Annuler le commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas diffusée. Champs requis *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>