Actualités

Essai de la Mercedes-Benz E300 4Matic 2014

Mercedes-Benz E300 4Matic 2014 – Le confort avant tout

Lorsque j’ai eu la chance de faire l’essai de la nouvelle Classe-E, de Mercedes-Benz, un courte période d’adaptation a été nécessaire, puisque je sortais tout juste d’un petit coupé sport et que j’entrais maintenant dans un salon sur roues. La balade a tout de même été un plaisir inconditionnel, lorsque le mode «relaxation» s’est activé dans mon esprit. En effet, pour la nouvelle E300, Mercedes-Benz a davantage misé sur le confort que sur le dynamisme de conduite. Sans toutefois rendre la voiture «plate» à conduire, la compagnie de l’étoile à trois pointes a su mettre en évidence l’aspect confort dans sa berline intermédiaire.

2014-Mercedes-Classe-E-Critique-Automobile-2Les Points Positifs:

1. Design extérieur à couper le souffle: L’extérieur de la nouvelle E300 4Matic 2014 est à mon avis très réussi. Reprenant à la fois la silhouette massive et élégante de l’ancienne Classe-E et affichant quelques touches de modernité à ses extrémités, la version partiellement redessinée de la Classe-E est plus belle que jamais. La calandre ainsi que l’avant du véhicule en général ont été arrondis, et les phares avants ont été complètement remodelés, encore une fois pour le mieux. Fini le temps où les phares de la Classe-E étaient séparés en deux parties de chaque côté de la voiture. Ceux-ci sont maintenant dans un seul morceau, intégrant un éclairage de jour aux diodes électroluminescentes. En ce qui concerne l’arrière de la berline, quelques changements mineurs ont été apportés, entre autres au niveau des feux de freinage.

2. Finition de l’habitacle impeccable: Lorsqu’on prend place à l’intérieur de la nouvelle E300, il est impossible de ne pas remarquer d’abord la qualité des matériaux utilisés, et ensuite l’assemblage parfait de ceux-ci. Des cuirs de qualité supérieure aux boiseries laquées, la Mercedes-Benz E300 4Matic 2014 comprend un amalgame de caractéristiques qui, à elles seules, font de la voiture une Mercedes.

3. Éléments de sécurité présents en quantité industrielle: Lorsque j’ai fait l’essai de la E300 2014, j’ai oublié de d’abord jeter un coup d’oeil à la liste d’options incluses dans le véhicule. Donc, c’est avec surprise que j’ai constaté que le volant vibrait lorsque la voiture dépassait une ligne sans que j’aie auparavant mis le clignotant, puisque la berline était équipée du groupe d’assistance à la conduite. De plus, le système de surveillance des angles morts fonctionne très bien et l’indicateur de proximité des véhicules à l’avant ajoute au sentiment de sécurité à l’intérieur de la voiture.

4. Confort en général lors des promenades: S’il fallait que je nomme tous les petits éléments qui agrémentent le confort dans l’habitacle de la nouvelle Classe-E, il me faudrait beaucoup plus qu’un simple billet de blog. C’est donc pourquoi je ne survolerai que les grandes lignes de l’aspect. Ce qui me plaît le plus dans les véhicules du genre, c’est la capacité des concepteurs à penser au moindre petit détail. Par exemple, le positionnement des commandes pour les sièges dans les portières, plutôt que sur le côté des sièges eux-mêmes, afin d’en faciliter l’accès. De plus, le volant qui se redresse automatiquement lorsque le conducteur s’apprête à sortir de la voiture est une autre caractéristique qui m’a bien plue en ce qui a trait au luxe proposé par la E300 2014.

5. Système de son qui a de quoi décoiffer: 2014-Mercedes-Classe-E-Critique-AutomobileLe système audio Logic7 de Harman/Kardon présent dans la Classe-E dont j’ai fait l’essai offrait une puissance de son plutôt incroyable. En effet, disponible avec le groupe premium, le système de son de 600 watts produisait un son d’une qualité inouïe. Je recommande définitivement cette option aux amateurs de musique, puisqu’elle ajoute encore une fois une touche de personnalité au luxueux confort de la Classe-E.

Les Points à Améliorer:

1. Console centrale trop ferme au niveau des accoudoirs: Ce n’est peut-être pas un point majeur, mais lorsque la grande route s’ouvre au conducteur, celui-ci doit pouvoir être installé confortablement à son poste. Or, les accoudoirs offerts dans la nouvelle Classe-E sont un peu trop fermes à mon goût. Lors de longues heures de voyage, ce détail peut devenir une source d’inconfort pour le conducteur du véhicule.

2014-Mercedes-Classe-E-Critique-Automobile-32. Accélérations plus ou moins intéressantes avec le moteur V6: Je n’ai malheureusement pas pu essayer les E350 et E550, qui offrent une motorisation plus puissante, mais en ce qui concerne la E300, ses accélérations sont plutôt ordinaires. Si elles paraîssent bien sur papier, ce n’est pas la même histoire sur la route. En effet, j’ai dû appuyer de façon assez anormale sur l’accélérateur pour que la voiture avance enfin. C’est sans parler du délai entre le moment ou l’on appuie sur la pédale et celui où le moteur répond. Bref, ce détail un peu agaçant ne rend pas la voiture moins bonne pour autant, puisqu’elle n’a pas nécessairement besoin  d’offrir des performances phénoménales pour accomplir sa mission première: transporter ses passagers dans le confort.

3. Coût d’entretien élevé: Pour ceux qui connaissent déjà la marque, ce ne sera pas une surprise. Pour les autres, il est à noter que les coûts d’entretien d’une Mercedes-Benz ne sont pas inclus dans la garantie du manufacturier. C’est un problème que Mercedes pourrait très facilement corriger, et cela leur permettrait sans doute d’aller chercher une plus grande part de marché.

Mercedes-Benz Classe-E 2014 En Bref:

Prix de départ: 58 800$

Modèle essayé: Mercedes-Benz E300 4Matic 2014

Prix du modèle essayé: À partir de 58 800$

Consommation d’essence moyenne observée: 8.4 litres aux 100 kilomètres

Motorisations disponibles: V6 3.5 litres 248 chevaux/V6 3.5 litres 302 chevaux/V8 5.5 litres 402 chevaux/V8 5.5 litres biturbo 550 chevaux

Coffre: 540 litres

Note globale: 8/10

-

CritiqueAutomobile.com

À propos de Mathieu Fortin

Mathieu Fortin
Passionné d'automobile depuis son plus jeune âge, Mathieu a fondé CritiqueAutomobile.com en 2012, et il en a été éditeur en chef jusqu'à maintenant. À ce jour, celui-ci a aussi été propriétaire de deux sites web anglophones liés à l'automobile, lui conférant un cumulatif de plus de deux ans d'expérience en tant que chroniqueur automobile.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas diffusée. Champs requis *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>