Actualités

Daimler: rumeurs sur l’acquisition d’Aston Martin

Daimler rumeurs sur l'acquisition d'Aston Martin Critique AutomobileHabituellement, l’amorce d’une collaboration entre deux compagnies, en l’occurrence deux constructeurs automobiles, ne nécessite pas de transfert de pouvoirs et/ou de rachat. En fait, il n’en est pratiquement jamais question, excepté lorsque Daimler AG est impliquée. Effectivement, une rumeur alimentée depuis plusieurs mois veut que la corporation entre autres propriétaire de Mercedes-Benz, Smart et Fuso soit à l’heure actuelle en train de prendre les rennes du célèbre manufacturier de voitures de grand tourisme Aston Martin, rendu populaire en partie par les nombreuses apparitions de ses véhicules dans la série de films James Bond.

Plus concrètement, Aston Martin et Daimler ont établi une collaboration l’année dernière qui ne visait alors que quelques composantes clés, soit des moteurs V8, des composantes architecturales électriques, ainsi que quelques autres accessoires. Or, à travers l’entente s’est silencieusement glissée une part de 5% de la compagnie Aston Martin dans le portefeuille d’actions de Daimler. Même s’il ne s’agit certainement pas de la première fois que la compagnie achète des parts d’un autre manufacturier automobile, cette situation-ci porte à croire qu’il ne serait pas impossible que la firme devienne éventuellement propriétaire à 100% du constructeur britannique, étant donné que personne chez Daimler n’a écarté cette éventualité.

Inutile de mentionner qu’une prise de contrôle d’Aston Martin par Daimler serait favorable aux deux camps. Premièrement, l’image de marque pratiquement inépuisable d’Aston Martin ayant permis de produire différents modèles sur une même ligne de carrosserie pendant plus de dix ans ajouterait à la fois prestige et réputation aux nouveaux acquérants. Deuxièmement, une telle transaction permettrait au manufacturier anglais de poursuivre ses activités librement, puisque ses liquidités se font présentement plutôt rares, s’ajoutant à cela le fait qu’il commence à manquer clairement de nouvelles technologies, une lacune que Daimler AG serait plus qu’en mesure de corriger.

Finalement, l’acquisition d’Aston Martin par Daimler concorde parfaitement avec la direction que la compagnie prend actuellement. C’est-à-dire que les GT anglais se faufileraient juste au-dessus du nouveau AMG GT Coupé 2016 en terme de prix, celui-ci remplaçant l’actuelle SLS AMG et affichant un prix de base beaucoup moins élevé que cette dernière. C’est là que le remaniement entamé par Daimler prend tout son sens…

-

Faites circuler cet article sur les réseaux sociaux et laissez-nous vos commentaires!

 

À propos de Mathieu Fortin

Mathieu Fortin
Passionné d'automobile depuis son plus jeune âge, Mathieu a fondé CritiqueAutomobile.com en 2012, et il en a été éditeur en chef jusqu'à maintenant. À ce jour, celui-ci a aussi été propriétaire de deux sites web anglophones liés à l'automobile, lui conférant un cumulatif de plus de deux ans d'expérience en tant que chroniqueur automobile.

Un commentaire

  1. Aston Martin a besoin d’un appui technologique pour ses futurs modèles, et cherche à se diversifier via le renouveau de son blason Lagonda avec des véhicules plus accueillants et capables d’emprunter tous types de routes (marchés orientaux…). Cet accord avec le groupe Daimler AG (et non “Daimler” tout court, qui renvoie à la célèbre marque anglaise !) viendrait à point nommé ! Il est d’ailleurs plus ou moins dans les cartons depuis au moins 2008/2009, du temps des projets communs “Maybach” et “Lagonda Concept”.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas diffusée. Champs requis *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>