Actualités

Daimler élabore une sonorité pour ses véhicules verts

Mercedes Benz SLS AMG Electric Drive; (BR 197); Paris 2012Dans l’ère où nous vivons, l’adoption des véhicules électriques comme moyen de transport principal se fait de moins en moins rare, considérant les normes changeantes et les subventions gouvernementales de plus en plus faciles à obtenir.

Or, avec nos routes truffées de piétons, le risque de collision augmente avec une voiture qui n’émet aucun autre son que le sifflement de l’air. C’est d’ailleurs pour cette raison que plusieurs manufacturiers de voitures électriques ont déjà équipé leurs modèles d’un son particulier, différent de celui d’un moteur à combustion conventionnel, et unique à chaque marque.

Par exemple, Fisker était des premiers à installer de série des hauts-parleurs camouflés sur sa Karma, le tout ayant pour objectif d’émettre un son futuriste lorsque la voiture roulait sous la barre des 50 km/h. De la même façon, la Nissan Leaf et la Renault Zoë produisent un sonorité distinctive pour diminuer les risques de collision avec des piétons. Jusqu’ici, BMW et Volkswagen sont résolues à laisser leurs VÉ tels quels en ce qui a trait à cet aspect, du moins s’ils ne sont pas forcés à se conformer à la nouvelle tendance. Peut-être les choses vont-elles changer, étant donné que l’Union Européenne songe activement à rendre obligatoire une tonalité de roulement particulière sur tous les nouveaux véhicules électriques. Le PDG de Tesla Motors, Elon Musk, quant à lui, soutient qu’un son d’avertissement devrait être produit par les VÉ à l’approche d’un piéton. Par contre, il stipule également que les voitures vertes perdraient une partie de leur charme si elles étaient obligées d’émettre un bruit continu.

Chez Daimler, ce sont 250 personnes qui sont affectées à l’élaboration des tonalités produites par les véhicules du groupe. Étant habituée à travailler sur des projets impliquant des moteurs à combustion, l’équipe d’ingénieurs a récemment été amenée à concevoir le son particulier de la Mercedes-Benz SLS AMG Electric Drive, de la Smart ForTwo Electric Drive et la tonalité plutôt futuriste de la Mercedes Classe-B Electric Drive.

-

Mathieu Fortin, CritiqueAutomobile.com

Selon vous, est-ce une bonne nouvelle? Aimeriez-vous que les véhicules électriques possèdent une tonalité distincte ou se rapprochant le plus possible de celle des moteurs à combustion? Faites-nous part de vos impressions en commentant cet article et partagez-le avec vos proches!

 

À propos de Mathieu Fortin

Mathieu Fortin
Passionné d'automobile depuis son plus jeune âge, Mathieu a fondé CritiqueAutomobile.com en 2012, et il en a été éditeur en chef jusqu'à maintenant. À ce jour, celui-ci a aussi été propriétaire de deux sites web anglophones liés à l'automobile, lui conférant un cumulatif de plus de deux ans d'expérience en tant que chroniqueur automobile.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas diffusée. Champs requis *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>