Actualités

Comparatif Cadillac ATS, BMW 328i et Mercedes-Benz C300

Jusqu’ici dominé par la BMW Série-3 et la Mercedes Classe-C, le segment des berlines de luxe de moins de 50 000$ avait quant à moi besoin de changement, de nouveaux défis. Il semblerait que je n’étais pas le seul à brandir cette opinion, puisque GM nous est arrivé avec une nouvelle concurrente qui vient changer la donne, la Cadillac ATS.

Intérieur

Cadillac ATS 2014 côté Critique Automobile Comparatif Cadillac ATS, BMW 328i et Mercedes-Benz C300Avec le temps, plusieurs manufacturiers de véhicules hauts de gamme sont tombés dans le panneau de réduire la qualité de leurs produits pour les rendre plus abordables et aller chercher une nouvelle clientèle. C’est à mon avis déplorable de voir que des constructeurs comme BMW et Mercedes-Benz coupent les coûts au niveau de l’habitacle de leurs véhicules, puisque logiquement, c’est l’endroit où le client passe le plus de temps. Ainsi, la qualité des matériaux ayant été diminuée à l’intérieur de la Série-3 de BMW, on ne retrouve pas la même finition qu’auparavant en ce qui concerne l’assemblage et l’utilisation des plastiques. Pour Mercedes, selon moi, il est intéressant d’avoir conservé certains aspects comme les boutons confortables au toucher, les cuirs de haute qualité et une finition visuellement irréprochable dans la Classe-C. En effet c’est ce qui fait l’essence de la marque en soi. Pour ce qui touche l’intérieur de la Cadillac ATS, il est impossible de juger s’il y a eu diminution de la qualité au fil du temps, puisqu’il s’agit d’un modèle récent. Toutefois, je suis en mesure d’affirmer que la qualité des composantes intérieures de la Cadillac rejoint aisément celle de ses concurrentes.

Extérieur

Dans cette fourchette de prix, il faut dire que le design extérieur est tout aussi important que celui de l’intérieur de la voiture. Même si cela demeure strictement une question de goûts, il y a certains détails qui ne peuvent passer inaperçus. Par exemple, les proportions de la carrosserie de la BMW 328i sont à mon avis les plus intéressantes des trois modèles. Par ailleurs, les feux arrière de la Mercedes-Benz C300 sont ceux qui me parlent le plus en termes de simplicité et d’efficacité. Néanmoins, l’ATS affiche fièrement son imposante calandre, et cela me plaît beaucoup.

Conduite

C’est probablement à ce niveau que la nouvelle venue de GM se démarque le plus de ses concurrentes. Avec une maniabilité à rendre jalouse la BMW Série-3 (ayant jusqu’ici été la référence en termes de performance et de plaisir de conduire), la nouvelle Cadillac a su faire couler beaucoup d’encre auprès des journalistes automobiles dès sa mise en marché. Plusieurs ont affirmé trouver la nouvelle berline sport de la marque très agile et par le fait même très agréable à conduire.

En terminant, j’aimerais ajouter que l’opinion publique ne s’attendait pas à ce que General Motors réussisse aussi bien son coup avec l’ATS. En effet, qui aurait cru qu’un manufacturier américain pourrait un jour ébranler à ce point un segment dominé depuis toujours par les Européens.

-

Partagez cet article sur les réseaux sociaux!

 

À propos de Mathieu Fortin

Mathieu Fortin
Passionné d'automobile depuis son plus jeune âge, Mathieu a fondé CritiqueAutomobile.com en 2012, et il en a été éditeur en chef jusqu'à maintenant. À ce jour, celui-ci a aussi été propriétaire de deux sites web anglophones liés à l'automobile, lui conférant un cumulatif de plus de deux ans d'expérience en tant que chroniqueur automobile.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas diffusée. Champs requis *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>