Actualités

BMW ActiveHybrid 3: payez plus, polluez moins

2013-BMW-ActiveHybrid-3-Critique-AutomobileDerrière son allure de série 3, la BMW ActiveHybrid 3 2013 camoufle une motorisation assez particulière. Effectivement, on retrouve sous le capot de la série 3 hybride le même moteur que dans la 335i, soit un six cylindres en ligne turbocompressé de 300 chevaux. Cependant, la motorisation de l’ActiveHybrid 3 comporte un élément de plus: un moteur électrique produisant 55 chevaux.

Au niveau de la consommation de carburant estimée, les chiffres de la version hybride de la série 3 rejoignent ceux de la 328i, qui sont de l’ordre de 7.1 litres aux 100 kilomètres combinés.

En résumé, avec la ActiveHybrid 3, vous obtenez  les performances équivalentes ou légèrement inférieures à celles de la 335i, tout en émettant les émissions de CO2 de la 328i. Jusque-là, que peut-on demander de mieux? Cependant, tout n’est pas rose dans cette histoire, puisque dans la vie, chaque chose a un prix. Celui de l’ActiveHybrid 3 est assez salé. En effet, la BMW série 3 hybride se détail pour un prix de base de 58 300$ au Canada. Ajoutez à cela quelques milliers de dollars et vous avez une voiture prête pour la route (puisque, c’est bien connu, les listes d’options des voitures allemandes ont aussi un prix au dessus de la moyenne).

Donc, il est de votre ressort de déterminer si vous êtes prêts à payer un tel montant pour une BMW série 3 hybride. À mon avis, l’issue la plus logique dans cette situation serait d’opter pour le BMW 328i, vendue à partir de 43 600$. Avenant le cas où vous voudriez plus de performances, la 335i pourrait être aussi un bon choix, mais je persiste à croire que pour ce qu’elle a à offrir, l’ActiveHybrid 3 est vendue à un prix beaucoup trop élevé.

Quelle-est votre position par rapport à cette situation? N’hésitez pas à laisser votre réponse en commentaire et à partager l’article avec vos proches!

Mathieu Fortin, CritiqueAutomobile.com

 

À propos de Mathieu Fortin

Mathieu Fortin
Passionné d'automobile depuis son plus jeune âge, Mathieu a fondé CritiqueAutomobile.com en 2012, et il en a été éditeur en chef jusqu'à maintenant. À ce jour, celui-ci a aussi été propriétaire de deux sites web anglophones liés à l'automobile, lui conférant un cumulatif de plus de deux ans d'expérience en tant que chroniqueur automobile.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas diffusée. Champs requis *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>