Actualités

BMW 740Ld 2014: On préfère le couple aux chevaux!

BMW 740Ld 2014 xDrive Critique AutomobileRéservé uniquement aux véhicules lourds il y a de cela pas si longtemps en Amérique du Nord, le diésel se voit de plus en plus employé comme carburant principal dans bon nombre de voitures neuves. Entre autres popularisé par les premières générations de Volkswagen Jetta, le combustible est désormais préconisé dans des segments autrefois réservés en exclusivité à l’essence et aux chevaux: celui des véhicules de luxe.

Légèrement tardif à ce niveau, le manufacturier automobile munichois BMW a tout récemment présenté une version diésel de sa berline pleine grandeur au Salon de l’Auto de Chicago, soit la BMW 740Ld 2014.

Une question demeure tout de même en ce qui a trait aux moteurs diésel: Pourquoi sacrifier le rugissement du traditionnel V8, ainsi que les pointes de vitesses permises par les chevaux et l’essence au profit d’une motorisation d’apparence plus sobre et au charisme pratiquement inexistant? En ce qui me concerne, une réponse à deux volets peut conclure cette question. Premièrement, il est connu qu’un moteur diésel est plus économique à faire tourner sur de longues distances qu’un autre utilisant l’essence comme combustible, d’abord parce qu’il consomme moins, et ensuite parce que celui-ci est normalement beaucoup plus endurant et fiable qu’un moteur à essence. Deuxièmement, le couple étant présent en grande quantité dans les moteurs à diésel, les accélérations développées par ceux-ci sont habituellement très franches et directes.

[Dans la même catégorie, nous avons l’essai routier de la Mercedes-Benz S550 4Matic 2014.]

N’ayant jamais songé offrir une Série-7 à propulsion diésel aux Américains, BMW a dû se résoudre au fait que les ventes de l’Audi A8 TDI (principale concurrente de la 740Ld) battent actuellement leur plein sur le continent occidental. C’est aussi pour cette raison que la BMW diésel ne sera disponible qu’en une seule configuration ici, soit équipée d’une traction intégrale et d’une plateforme allongée, tout comme Audi le suggère actuellement. Munie d’un V6 turbocompressé de 3.0 litres et d’une transmission automatique ZF à huit rapports, la 740 est en mesure de produire 240 chevaux et 406 lb-pi. de couple.

En tenant compte du fait que les estimations de BMW soient exactes, la Série-7 diésel devrait fournir des données de consommation au moins 25% plus basses que celles de la 740Li xDrive à essence, qui sont de 12.4 litres aux 100 km en ville et 9.1 litres sur route. Cela étant dit, plusieurs remettent désormais en question la pertinence pour BMW de garder l’ActivHybrid7 dans son alignement, puisqu’elle est désormais plus coûteuse, et moins économique que sa consoeur propulsée au diésel.

-

Faites-nous part de vos impressions sur ce sujet en commentant et partageant cet article!

 

À propos de Mathieu Fortin

Mathieu Fortin
Passionné d'automobile depuis son plus jeune âge, Mathieu a fondé CritiqueAutomobile.com en 2012, et il en a été éditeur en chef jusqu'à maintenant. À ce jour, celui-ci a aussi été propriétaire de deux sites web anglophones liés à l'automobile, lui conférant un cumulatif de plus de deux ans d'expérience en tant que chroniqueur automobile.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas diffusée. Champs requis *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>